Cet article est la troisième et dernière partie d’un texte sur le fameux « monde de demain », vous savez, celui dont tout le monde parle mais que personne ne connait.
– Pour lire la première partie :  https://planetewakemeup.com/?p=1529&et_fb=1&PageSpeed=off
– Pour lire la deuxième partie : https://planetewakemeup.com/?p=1538&et_fb=1&PageSpeed=off
Maintenant let’s go !

Paroles, paroles, paroles…
Et surtout actions, actions, actions !

Vous me voyez venir : qui doit se retrousser les manches pour faire pencher la balance dans un sens plutôt qu’un autre ? C’est vous, c’est moi, chacun à notre niveau, dans nos vies personnelles ET professionnelles.

Que faire dès maintenant ?
Ce ne sont pas les idées qui manquent, en voici quelques unes :

  • Si vous avez besoin d’un peu de lyrisme : lire les 100 propositions de Nicolas Hulot et mettre en application le principe 99, parce que le lyrisme c’est bien mais l’action concrète c’est urgent !
  • Soutenir la campagne de crowdfunding du Shift Project qui planche actuellement sur un plan concret de transformation de 15 secteurs de l’économie pour les décarboner et respecter ainsi les termes de l’Accord de Paris (i.e. limiter la hausse de température à +2 degrés sur le globe d’ici 2050). C’est pas comme si on pataugeait dans la semoule pour savoir par où commencer, tout en préservant l’emploi (on n’a pas dit les mêmes emplois forcément si vous me suivez), en réduisant les inégalités et en remettant du sens dans la société. Si eux y arrivent, on leur tirera notre chapeau. D’ici là, on les soutient !
  • Signez et partagez massivement la pétition que nous avons lancé avec mon amie Anne-Charlotte, appelant le gouvernement français à l’élaboration  d’un nouveau contrat social et environnemental. Objectif : faire entendre la voix citoyenne et nous assurer que les citoyens pourront effectivement participer à la construction du plan de reconstruction vert et social. Pas encore tout à fait gagné, on a une centaine de signatures, les portes de l’Elysée sont…assez loin devant nous 🙂
      1. Prenez un temps pour réfléchir à ce que cette crise vous apprend sur vous, sur le genre humain, sur la nature…
      2. Donnez-vous un objectif personnel pour ce nouveau chapitre ouvert le 11 mai : qu’aimeriez-vous arrêter de faire ? faire différemment ? faire de nouveau qui soit vertueux pour vous et / ou pour notre système Terre ? Je ne parle pas ici des petits gestes du quotidien, certes utiles et absolument nécessaires (ex. je coupe l’eau quand je me brosse les dents, je trie mes déchets) mais de changements comportementaux plus majeurs (ex. « je deviens végétarien » versus « je ne mange pas de viande le lundi midi » ; « je prends l’avion une fois par an maximum » versus « je prendrai l’avion une fois de moins en 2020 qu’en 2019 » ; « je donne de mon temps à une association » versus « je soutiens une association financièrement »…).
        Acceptez que cela prenne du temps car la réponse n’est pas forcément évidente.
      3. De quoi avez-vous besoin pour tenir cet engagement ? Par exemple, du temps, de l’argent, d’une aide extérieure, de soutien… car vous allez vous heurter d’abord à vos propres résistances internes.
      4. Partagez ensuite votre engagement avec votre entourage, partagez vos craintes de ne pas réussir à le tenir et n’hésitez pas à demander de l’aide à l’autre. Là, vous risquez de rencontrer des résistances externes, be prepared ! Socialement, le changement n’est pas toujours évident. Soyez alignés avec vous-même, n’essayez pas de convaincre les autres 🙂
      5. Si le cœur vous en dit, partagez votre engagement avec moi et toute la communauté des gens qui changent, par retour de mail ou sur le compte Instagram de Planète Wake Me Up.
    • Si vous êtes artiste à temps plein ou à vos heures perdues, que vous avez envie de contribuer à un projet porteur de sens en illustrant les « valeurs du monde de demain », contactez-moi en me laissant votre adresse email ici.
    • Enfin, participez aux « Conversations citoyennes » que nous lançons avec Anne-Charlotte pour phosphorer ensemble sur de l’action concrète.
      Si comme nous et tant d’autres, vous êtes frustrés par le manque de solutions concrètes permettant de réconcilier citoyens qui se sentent impuissants, personnalités publiques qui lancent des appels à tout bout de champ, entreprises qui ont un rôle immense à jouer dans cette transformation de modèle économique, penseurs et autres consultants qui ont de bonnes idées mais peinent à les voir mettre en oeuvre concrètement et les décideurs politiques, rejoignez-nous en remplissant ce petit questionnaire.

L’année 2020 est annoncée comme une année de grands changements, du genre pas confortables. Et nous ne sommes qu’en Mai. Rabat-joie peut-être, réaliste plutôt : préparons-nous, ça devrait continuer à tanguer pendant encore quelque temps. A l’arrivée, si l’on joue bien, on aura mis un peu plus de lumière dans nos existences.

Mais ne nous leurrons pas : il va nous falloir déployer une énergie folle pour faire progresser les idées neuves et surtout les incarner. Encore bien plus qu’avant. Car beaucoup ont à perdre (à court terme) du non retour au monde d’avant et ils sauront agiter les drapeaux de la peur, entre autres choses.

Choisissons ce qui nous met en mouvement (la peur ou l’espoir, la colère ou la joie…)retroussons nos manches et en avant !
Il est temps, plus que jamais, de dire « AUX ACTES, CITOYENS ! ».

Finissons en beauté avec la Cover de FREE, de Stevie Wonder. 
« Free like a vision that the mind of only you can see »
Merci Loulou 🙂

FREEDOM, GROOVE AND LOVE, BABY !!!

Baisers déconfinés (mais masqués),
Mathilde